Anciens Matériaux > Cheminée ancienne > Les style de cheminée

Styles de cheminées

Il faut attendre le XIIème siècle pour voir les cheminées que l'on connait aujourd'hui, c'est à dire adossées contre un mur, avec jambage, linteau et hotte. L'histoire verra ensuite de nombreux styles se succéder jusqu'à nos jours. Pièce de choix dans un intérieur, à la symbolique forte, la cheminée est à la fois le concentré et le résumé du style décoratif et architectural d'une époque.

 
dossier proposé par :
Dossier proposé par Lascombes Matériaux Anciens

Les différents styles de cheminées

Une Cheminée Renaissance au Château de WangenbourgCheminée Renaissance

Au XVIème siècle, le coffrage de la hotte devient parallélépipède. Les décors des meubles se retrouvent sur les cheminées de style Renaissance : feuilles d'acanthe, blasons, tête de chérubins, d'indiens, bestiaire réaliste ou fantastique. Les jambages simulent des pilastres au chapiteau orné de feuillage.
Ci-contre : exemple de cheminée renaissance au Château de Wangenbourg.
Crédit photo : Denis Helfer sous license CC-BY-SA

 

Cheminée Louis XIII

Les dimensions se réduisent, les linteaux arrivent à hauteur d'appui. La hotte, désormais séparé du linteau, laisse apparaitre un trumeau. Le décor du style Louis XIII : moulures très travaillées, ornements peints.
 

Cheminée Louis XIV

Vers la fin du XVIIème le trumeau en saillie laisse la place à un conduit encastré dans le mur. Le linteau souvent en arc devient droit. Les jambages se galbent sur la partie supérieur. Les moulures constituent le principal des ornements du style Louis XIV.
 

Cheminée Régence

Le style Régence annonce déjà l'exubérance du style Louis XV. Linteau à double galbe caractéristique des commodes. Les jambages s'allègent. Apparition de la coquille, des guirlandes de fleurs.

Cheminée Louis XV

Sous l'époque de Louis XV, les cheminées adoptent sans réserve le style rocaille en vogue : courbes et contre-courbes en C ou en S sur linteau et jambages. La tablette s'élargit pour servir de console. Motifs du style Louis XV : coquilles, guirlandes, feuillages.
 

Cheminée Louis XVI

Le style Louis XVI est plus sobre, les cheminées s'inspirent de l'antiquité. Les jambages prennent l'aspect de colonnes cannelées rectilignes. Symétrie. Motifs: rubans, guirlandes de lauriers, frises grecques.
 

Une cheminée style Directoire à trumeauCheminée Directoire

Cheminée de petit modèle avec jambages amincis vers le haut. Ces caractéristiques valent au style Directoire un franc succès auprès d'un large public.
Ci-contre : un exemple de cheminée style Directoire à trumeau.

Cheminée Empire

Comme le mobilier, les cheminées de style Empire prennent des motifs inspirés de l'antiquité égyptienne, sculptés ou rapporté en bronze.
 

Cheminée Napoléon III

Au XIXème siècle, les périodes Restauration et Louis Philippe apportent peu de modifications. Il faut attendre le second empire pour voir apparaitre des cheminée au style très marqué. Le style Napoléon III multiplie les pastiches en mélangeant les styles passés les plus exubérants. Les cheminées s'ornent de sculptures très marquées.
 

Cheminée Art Nouveau

Les créateurs s'inspirent de la nature. Lignes élancées, sinueuses, fleurs et végétaux en sont les éléments marquants du style Art Nouveau.
 

Cheminée Art Déco

Au lendemain de la 1ère guerre mondiale, les cheminées ne sont pas la priorité. Leur structure est sobre, le style Art Déco est simplifié au maximum.
 

Autres ressources :
Retour haut de page