Anciens Matériaux > Escalier ancien

Escalier ancien

A la fois confortable et pratique, l’escalier n’est pas un meuble comme les autres. En effet, il doit répondre à certains besoins et être parfaitement adapté aux mesures du lieu ou il est placé, ce qui le rend unique. C’est cette infinité de variations qui rend son choix particulièrement difficile mais qui va s’avérer très important car l’escalier n’est pas l'élément de la maison que l’on change tous les ans !


On appréciera un escalier ancien pour trois principales raisons :
Mais il y a une chose à ne surtout pas oublier : un escalier ancien à besoin de beaucoup d’entretien et de rénovation.

Rapide histoire des escaliers

Escalier ancien en boisAu moyen âge, l'escalier est avant tout fonctionnel : Il permet de passer d’un étage à un autre mais sert aussi, dans les châteaux-forts, à freiner l'avancée de l'ennemi aux étages supérieurs. Faits de pierre et de forme hélicoïdal pour gagner de la place, ils étaient souvent placés à l'extérieur, dans une tourelle.
Ensuite arrive la renaissance ou l’escalier devient l’élément central des châteaux : majestueux et plus esthétique que fonctionnel. Petit à petit disparaissent les escaliers en colimaçon au profit des escaliers droits avec paliers de repos et mains courantes.
Aujourd’hui, avec l’arrivée du chauffage au sol et du regroupement : salon - salle à manger - cuisine, l’escalier est souvent placé dans cette pièce, conservant ainsi son rôle décoratif.
 

Bois ou pierre ?

Si les escaliers en pierre sont au moins aussi présents que ceux en bois dans les bâtisses anciennes, on en trouve peu sur le marché : lourds à déplacer, compliqués à remonter, leur démontage serait même parfois dangereux pour le bâtiment en question.
Les escaliers en bois sont plus fréquents : ils sont plus faciles à démonter et remonter, aisément transportables et ajustables. Ils proviennent parfois d'une mise aux normes d'un bâtiment ancien, n'offrant pas une largeur suffisante.
 

Entretenir son escalier ancien en bois

Pour durer, l’escalier ancien a besoin d’un peu d’entretien. Tout d’abord, il faut appliquer régulièrement une couche de verni protectrice pour éviter les salissures et les tâches persistantes. Si les escaliers sont peints, une attention particulière devra être apportée aux escaliers car la peinture s’écaille et favorise les salissures. Pour protéger vos escaliers, des peintures protectrices spéciales existent.
Il est possible d’en changer la teinte. Pour se faire, deux ponçages sont d’abord nécessaires : le premier avec du papier de verre fin et le second avec du papier de verre plus épais pour lisser la surface. Il faut ensuite appliquer un décapant spécial qui agit en profondeur. Une fois fait, il ne reste plus qu’à appliquer la nouvelle couche de peinture.

Quelques prix constatés

 

Les annonces

 
Retour haut de page